BASES  FONDAMENTALES 

  • Définition « Anatomie » :

 

L’anatomie est la science qui décrit la structure du corps et les relations entre-elles. L’anatomie peut être subdivisée en plusieurs branches dont : l’anatomie générale, l’anatomie descriptive, l’anatomie fonctionnelle, l’anatomie pathologique…

 

  • Position anatomique de référence :

 

Le sujet est en position debout, face à l’observateur avec le regard à l’horizontale ; les membres inférieurs sont parallèles, pieds joints ; les membres supérieurs pendent le long du corps ; les avant-bras et les mains en supination (mains ouvertes, paume vers l’avant, le pouce en direction latérale, les autres doigts pointant vers le bas)

 

 

  • Plans de référence :

 

À partir de la position anatomique de référence, on observe 3 plans qui passent par le centre de gravité du corps humain et qui sont perpendiculaires les uns par rapport aux autres. 

 

👉 Le plan frontal divise le corps en deux. Une partie antérieure et une partie postérieure. C’est dans ce plan que nous observons les mouvements d’adduction-abduction

 

👉 Le plan sagittal divise le corps en deux. Une partie médiale et une partie latérale. C’est dans ce plan que nous observons les mouvements de flexion-extension.  

 

👉 Le plan transversal divise le corps en deux. Une partie supérieure et une partie inférieure. C’est dans ce plan que nous observons les mouvements de rotations interne-externe

  • 3 axes de référence :

 

Un axe est une sorte de ligne imaginaire autour de laquelle un mouvement de rotation est effectué. Ce sont des axes de mobilités. On retrouve 2 axes horizontaux et 1 axe vertical. 

 

👉 L’axe antéro-postérieur se dit aussi axe sagittal. Il traverse le corps d’arrière en avant. C’est par rapport à cet axe que les mouvements d’adduction-abduction se font. 

 

👉 L’axe transversal se dit aussi axe frontal. Il traverse le corps de gauche à droit. C’est par rapport à cet axe que les mouvements de flexion-extension se font. 

 

👉 L’axe longitudinal se dit aussi axe vertical. C’est par rapport à cet axe que les mouvements de rotations se font. 

  • Termes anatomiques directionnels

Supérieur (céphalique ou crânial) : vers la tête ou la partie supérieure d'une structure. 

Exemple : Le fémur est supérieur au tibia. 

Inférieur (caudal) : éloigné de la tête ou la partie basse d'une structure. 

Exemple : Le gros intestin est inférieur au poumon. 

Antérieur (ventral) : sur la partie avant du corps ou en avant d'une structure. 

Exemple : Le sternum est antérieur au cœur. 

Postérieur (dorsal) : sur la partie arrière du corps ou en arrière d'une structure. 

Exemple : Les ischio-jambiers se situent dans la loge postérieure de la cuisse. 

Médial (interne) : élément proche du plan sagittal médian. 

Exemple : Le tibia est situé au niveau médial de la jambe. 

Latéral (externe) : élément qui s'éloigne du plan sagittal médian. 

Exemple : La fibula est située au niveau latéral de la jambe. 

Intermédiaire : entre deux structures. 

Exemple : Le côlon transverse est intermédiaire aux côlons ascendant et descendant. 

Ipsilatéral : du même côté du corps qu'une autre structure. 

Exemple : L'œil droit et l'oreille droite sont ipsilatéraux. 

Controlatéral : du côté opposé du corps par rapport à une autre structure. 

Exemple : Les côlons ascendant et descendant sont controlatéraux. 

Superficiel : vers la surface du corps. 

Exemple : Le sartorius est un muscle superficiel de la loge antérieure de la cuisse. 

Profond : éloigné de la surface du corps.

Exemple : Le carré pronateur est un muscle profond de l'avant-bras. 

Proximal : au plus près de l'origine d'une structure ou d'un membre. 

Exemple : L'humérus est proximal à l'ulna. 

Distal : au plus loin de l'origine d'une structure ou d'un membre. 

Exemple : Les phalanges du pied sont distales par rapport au tarse.

plans référence anatomie plan référence sagittal frontal transversal
axes de référence anatomie axe longitudinal transversal antéro-postérieur