LES  TENDONS

Le tendon est un faisceau fibreux intercalé entre le muscle et l’os. C'est l'élément qui attache un muscle à l'os. 

C’est un organe de transmission qui permet de transmettre l’énergie musculaire au levier osseux.

Les tendons sont très résistants à la traction et peu extensible (l'allongement tendineux est de l'ordre de 2 à 3% de sa longueur de repos). 

Le tendon permet de transmettre au levier osseux la force de contraction du muscle. Il stabilise par intermittence les articulations avec l'aide du muscle auquel il correspond. Les tendons sont donc souvent les « premiers remparts » de l’articulation.

Ceux qui est différent avec les ligaments qui, eux, offrent une stabilité plus permanente. 

 

            Composition

Le tendon est composé du tissu conjonctifs constitués de 3 éléments : 

1️⃣ Des fibres de collagènes et quelques fibres élastiques

Ce tissu conjonctif fibreux, très dense est constitué de faisceaux parallèles de fibres de collagène. 

2️⃣ De cellules = fibrocytes + fibroblastes qui activent la régénérescence. 

3️⃣ De substance fondamentale

Donc la composition du tendon est quasi identique à celle du ligament sauf pour l'organisation de la structure où elle est plus ordonnée et la quantité de fibres élastiques qui est inférieure.

         Structure du tendon 

Le tendon est formé de 2 jonctions : 

    👉 Jonction tendon-muscle 

Les fibres musculaires descendent pour aller vers les tendons et les fibres collagènes du tendon remontent vers les muscles 

On observe un enchevêtrement de fibres. 

     

    👉 Jonction tendon-os 

Les tendons sont fermement attachés aux os par les fibres de Sharpey. On observe des extensions de fibres de collagène des tendons.

 

Ces fibres perforantes traversent le périoste (membrane superficielle de l'os) et viennent s’enchâsser dans la partie externe de l’os. Il y a donc un ancrage puissant du tendon dans la substance osseuse.

          Vascularisation du tendon 

La vascularisation du tendon se distribue en 3 zones : 

    👉 Pour le tiers supérieur, la vascularisation provient du muscle

    👉 Pour le tiers moyen, on observe une hypo vascularisation. Le tendon est plus fragile.

    👉 Pour le tiers inférieur, la vascularisation provient du périoste (membrane superficielle de l'os).

 

La nutrition du tendon est améliorée par les alternances de pressions et dépressions liées aux contractions des muscles correspondant à chacune de ces structures tendineuses.

          Pathologies tendineuses

          Le terme global est la tendinopathie. C'est un ensemble d'affections atteignant les tendons.

Enthésopathie : atteinte inflammatoire de l'enthèse (tendinite d'insertion)

Paratendinite : inflammation de la gaine conjonctive du tendon. 

Rupture : partielle ou totale. 

Tendinite : inflammation du "corps" du tendon. 

Tendinose : dégénérescence du tendon. 

Tendomyose : inflammation du tendon et du muscle. 

Ténopériostite : inflammation du tendon et de l'os au niveau périostique. 


Ténosynovite : inflammation de la gaine synoviale du tendon. 
 

tendon .jpg

Pour retrouver d'autres cours d'anatomie sur : l'ostéologie, le système nerveux, les tissus musculaire, les articulations, les muscles squelettiques ...