LES  ARTICULATIONS

Une articulation en anatomie est une zone de jonction entre deux extrémités osseuses. Elle a pour fonction de relier les os entre eux. La classification des articulations s'effectue selon leur composition.

On peut classer les articulations sous 3 types : cartilagineuses, fibreuses et synoviales.

           Les articulations cartilagineuses

Les articulations cartilagineuses (amphiarthroses) sont des articulations semi-mobiles. On retrouve 2 types : 

               

                - Symphyse : interzone formée de fibro-cartilage (exemple : symphyse pubienne). 

                - Synchondrose : articulations transitoires (exemple : base du crâne).

Les articulations fibreuses

Les articulations fibreuses (synarthroses) sont des articulations immobiles. On retrouve 3 types :

 

                 - Syndesmose : unit des os par du tissus fibreux (exemple : tibio-fibulaire distale)

 

                 - Suture : ossification du tissu fibreux (exemple : présutures crâniennes)

                 - Gomphose : unit une dent à une alvéole dentaire

Les articulations synoviales

Les articulations synoviales (diarthroses) sont des articulations mobiles. On retrouve plusieurs types

                  - Bicondylaire : oppose deux paires de condyles distincts (exemple : fémoro-tibiale)

       

                  - Trochoïde : 2 segments de cylindre creux et plein (exemple : radio-ulnaire)

                  - Ginglyme : surfaces forment une charnière (exemple : huméro-ulnaire)

                                      Elle est soit : cylindrique 

                                                            hyberloïde (en forme de sablier)

                                                            paraboloïde (complexe en forme de tonneau)

 

                  - En selle : par emboîtement réciproque avec opposition d'une surface concave et d'une surface convexe                                                  (exemple : carpo-métacarpienne)

  

                  - Ellipsoïde : 2 surfaces articulaires concave et convexe taillées dans 2 ellipsoïdes (exemple : radio-carpienne)

                  - Sphéroïde : oppose 2 segments de sphère plein et creux (exemple : scapulo-humérale)

                  - Plane : oppose 2 surfaces planes 

Schéma  :  Structure d'une articulation synoviale

Artiulation synoviale, structure, membrane fibeuse, membranesynoviale, cavié articulaire, cartilage hyalin, capsule articulaire, anatomie articulation

La structure articulaire se différencie en 3 types : 

                - Les structures d'amortissements 

                - Les structures de protection 

                - Les structures de maintien 

Les structures d'amortissements 

Le cartilage a pour rôle de protéger l’os. Lors des mouvements, le cartilage est soumis à des contraintes de frictions et/ou de pressions afin d’amortir les chocs.

Le cartilage est un revêtement blanc nacré, brillant. Sa composition est proche de l’os mais il est plus hydraté et élastique. 

Les structures de protection

On observe deux membranes qui constituent la capsule articulaire. Elles permettent d’unir et de protéger l’articulation     entre 2 os.

La membrane fibreuse est un manchon fibreux résistant et peu élastique au voisinage des surfaces articulaires. Ses fibres forment des faisceaux très résistant, (des ligaments capsulaire : intrinsèque), assurent l’union des os dans l’articulation.

La membrane synoviale tapisse l'intérieur de la capsule et en recouvre toute la face profonde. Cette membrane sécrète le liquide synovial (synovie). Elle remplit la capsule et assure un rôle de lubrifiant des surfaces articulaires pour favoriser les mouvements de glissements et un rôle nutritif pour les cartilages.

A partir de 30 ans, la synovie sécrété sera quantitativement et qualitativement moins importante.

La capsule articulaire transforme l'articulation en une chambre étanche. Elle permet de limiter (avec les ligaments) les mouvements anti-physiologiques.

Les structures de maintien

Le ligament a un rôle mécanique (passif) de maintien de l'articulation. Il a pour propriété d'inextensibilité, qui est mise à l'épreuve lors des mouvements antagonistes de l'articulation.

Le ligament est une bande de tissu fibreux qui unit deux os voisins et représente le plus souvent un épaississement de la capsule.

Les ligaments sont riches en récepteurs sensitifs, qui informent sur les positions des segments et le déplacement des leviers lors des mouvements. Ils sont à la base de la sensibilité proprioceptive

Articulations du coude

Les 3 articulations du coude de type synoviale unissent l'extrémité distale de l'humérus et les extrémités proximales de l'ulna et du radius.

Huméro-radiale

ml.jpg

Vue latérale

Radio -ulnaire

mp.jpg

Vue médiale

Articulations du genou

Huméro-ulnaire

mo.jpg

Vue médiale

L'articulation du genou unit le fémur, le tibia et la patella. Elle doit allier une parfaite stabilité et une grande mobilité.

 

C'est une articulation de type synoviale composée de 2 articulations : 

            1️⃣ L'articulation fémoro - tibiale (entre le fémur et le tibia).

            2️⃣ L'articulation fémoro - patellaire (entre le fémur et la patella).

Fémur

arthroplastie-articulation-genou.jpg

Patella

Tibia

Articulations de la ceinture scapulaire

Les articulations de la ceinture scapulaire est formée de 4 os : le sternum, la clavicule, la scapula et l'humérus.

artiulations ceinture scapulaire, sterno-claviulaire, acromio-claviculaire, articulaton scapulo-humérale

Articulation acromio-claviculaire

Articulation scapulo-humérale

Articulation sterno-claviculaire

Pour retrouver d'autres cours d'anatomie sur : l'ostéologie, le système nerveux, les tissus musculaire, le cartilage, les muscles squelettiques ...